(216) 71 894 313

El Teatro Tunis

Espace d'art et de création depuis 1987


Présentation de L'espace

Saison 2017-2018

Programme Avril 2018

Nouvelle Creation théatre tunisien

ON A VOLE LA LUNE

Le 05-06-07 Avril 2018 à 19h30

Pièce de Jean-Paul Alègre écrite en 1987

Mise en scène : Jean-Luc Garcia
Assistante mise en scène : Sihem Koutini
Interprétée par : Mohamed Turki - Soufia Chadli - Nora Djeraï - Silvia Chiave - Selima Lasram - Boutheina Ferchiou - Emilie Amblard - Selma Triki Fourati - Karim Ghenim - Walid Mufti - Jean Louis Rébora - Emna Triki Sellami - Lobna Toukabri - Valerie Wuillez
Lumières : Sabri Atrous
Effets sonores : Walid Hassir
Dans le pays du grand ivrogne, on a volé…la Mer, c’est un conseiller du tyran ; le grand ordinateur, qui s’est rendu coupable de ce crime.
Plus de mer, plus de sel ! Le peuple gronde…
Dans ce chaos politique un poète cherche désespérément un pays où il y aurait encore des fleurs afin de pouvoir sauver le monde et le cœur perverti de celle qu’il aime. 

La pièce d’Alègre conjugue la satire et l’absurde, dans une sorte de réécriture moderne de Ubu roi, pour traiter avec dérision les jeux de pouvoir et l’évolution de nos sociétés qui éloignent l’homme du bonheur.

Nouvelle Creation théatre tunisien




SEUL-SOLO

Le 12 Avril 2018 à 19h30

Danse et chorégraphie de Imed Jemaa

« La création est cette dévoreuse qui exsangue son auteur mais l’accouche en même temps. Vient le jour où cet isolement le foudroie, avec ses angoisses, ses envies, ses rêves, son ennui… Naître, c’est déchirer cette solitude, faire ses premiers pas dans le vide, mettre le pied dans le monde impénétrable et familier qui nous entoure, sans même savoir où il nous mène.

La solitude est le thème majeur de ce spectacle. Le créateur est ce spécimen humain qui se fixe les enjeux, les convictions, le dépassement, l’esthétique qui lui sont propres, mais aussi qui le conduisent au des responsabilités qui lui incombent à lui seul : dans le succès comme dans l’échec. »

Nouvelle Creation théatre tunisien



ON N’EST PAS PAYE, ON NE VA PAS PAYER

Le 13 et 14 Avril 2018 à 19h30

Confrontées à l’inflation galopante, des ouvrières s’attaquent à un supermarché et s’enfuient avec tout ce qui leur tombe sous la main. « Sallouha » aidée de sa copine «Mariem», tente maladroitement de cacher la marchandise volée à son Mari «Taoufik», un syndicaliste intègre. Entre temps, lors d’une fouille, la police puis la gendarmerie, débarquent dans la maison...

Adaptation: D’après « SottoPaga non si paga » de Dario Fo

Mise en scène: Mohamed Ali Galaï

Dramaturge et assistant à la mise en scène: Ghassen Hafsia

Avec : Talel Ayoub - Hammouda Ben Hassine - Ammar Ltifi - DhouhaOuni - SamehToukabri

Son et lumière : Fakher Ben Khaled

Costumes : Yosr Mzoughi

Maquillage : Malek Zghidi

Nouvelle Creation théatre tunisien


MANIFESTATION DE LA RELIGIOSITÉ EN TUNISIE

17avril 2018 à 17h30

Organisé par : L’Institut de Recherches sur les Religions et l’association Zanoobya

Nouvelle Creation théatre tunisien




LES VEUVES 

19, 20 et 21avril 2018 à 19h30


La pièce aborde le thème de la femme mère… épouse… sœur…

La scénographie focalise sur le monde intérieur de ces femmes… un espace ouvert, une scène dépouillée… seuls l’éclairage et la musique déterminent le cadre spatial et de surcroit les conflits intérieurs qui déchirent ces femmes, leur confrontation avec elle-même, et avec autrui… Quant à l’acteur, il est cet outil de l’écriture scénique et qui, avec son corps, délimite les frontières de l’espace. Les costumes des personnages sont identiques avec les mêmes couleurs : le bleu qui renvoie au lieu des événements (la mer), le blanc qui symbolise le monde aspiré par les personnages et les souliers révèlent la nature difficile et cruelle du cadre spatial.


Mise en scène : WafaTaboubi

Texte : WafaTaboubi

Interprétation : NadraTouni, Faten Chouaibi, Nadra Sassi





Nouvelle Creation théatre tunisien

AKHTA RASSI

26-27- 28 avril 2018 à 19h30


Si Hayder, le personnage principal, est un homme d’affaires. Il vit dans sa villa avec sa femme, Madame Kenza, et leur aide-ménagère, Kawekeb.

Avant que l’arrivée des deux incendiaires ne bouleverse définitivement leurs vies, ils sont avertis par les narrateurs de la pièce, une jeune fille, une enfant, un musicien et un poète. Ces derniers observent et constatent, profèrent des paroles qui alertent de la menace, en arrivent même à sortir de leur rôle de narrateur pour s’adresser directement à Si Hayder afin de l’avertir du danger, en vain…

Adaptation libre de «Monsieur Bonhomme et les incendiaires» de Max Frisch

Dramaturgie et mise en scène : NaoufelAzara

Avec : Abdelkerim Banneni - Hela Ayed - Lobna Mechichi - Med Dali Mansouri - Med Wissem Hamdi



Nouvelle Creation théatre tunisien

30 ans déjà

03-04-05 Mai 2018 à 19h30

22-23-24-25 Mai 2018 à 22h

30 ans déjà ; quand une partie de notre imaginaire nous pousse à anticiper ce qui pourrait nous arriver quand l’illusion ou l’ennui nous submerge ; quand nous devenons cet insoutenable mélange fait de l’ambiguïté de l’autre et de nos propres hallucinations. Il est désespérant de voir cette réalité à la fois simple et complexe sans nul besoin d’une loupe, ou de déclamer les poèmes sans nul besoin d’hautparleur. Nous serons donc acculés à faire des prélèvements par-ci pour mettre là-bas. Nous jetterons un peu de notre désarroi dans l’océan de leur assurance, nous sèmerons un peu de doute dans l’étendue de leur certitude, transformant l’immuable en un tas de cendres et nous rendrons à leur réalité toute son image primitive et asphyxiante. C’est l’Art du possible dans la société de l’impossible, et l’Art de l’ironie dans le pays des lamentations. Cruel cadeau à ceux qu’on aime !


Conception et mise en scène : Taoufik Jebali

Assisté par : Naoufel Azara - Walid Ayadi

Textes : Taoufik Jebali avec la participation de Yadh Chaouachi - Mohamed Saber Oueslati

Collaboration artistique : Marwen errouine

Conception lumière et régie générale : SabriAtrous

Espace sonore : Taoufik Jebali - Walid Hassir

Régie plateau : Mohamed Zidane Mehrez

Costumes : BasmaDhaouadi

Administration : Ines Jebali

Direction de la production : Sourour Jebali

Relations Publiques : Zeyneb Farhat

Presse et communication : Yasmine Dimassi - Med Karim El Amri

Production : El Teatro - El Teatro Studio 2017


Nouvelle Creation théatre tunisien

La jeune fille et la mort

30-31 Mai 2018 à 22h


Texte original : Ariel Dorfman

Adaptation du texte : Hela Ayed

Mise en scène : Hela ayed

Assistants à la mise en scène : Aziz Jebali & Yasmine Dimassi

Lumière et scénographie : Walid Hassir

Univers sonore & audio-visuel : Walid Hassir

Régie :Med Ziden Mehrez

Interprétation : Abdelhamid Bouchnak - Mohamed Zarami- Hela Ayed

Production : El Teatro 2016

Chargée de production : Sourour Jebali

Communication : Med Karim Amri - Yasmine Dimassi


Présentation :

"Dans un pays en période de convalescence démocratique, une femme croit reconnaître son bourreau et décide de faire justice...

Renversement de situation et inversement des rôles entre victime et tortionnaire. La dualité bien/mal, vengeance/pardon, vérité/mensonge, innocence/ perversité, vie/ mort sont au cœur de cette situation.

Le devoir de mémoire nous conduit-il forcément à s’éliminer les uns les autres ?

Peut-on faire abstraction du passé et vivre tous ensemble dans un même pays voir dans un même monde?

Et plein d’autres questions qui poussent à une remise en question de la notion de "justice" 


Nouvelle Creation théatre tunisien

Evasion 

le 01-02-03 Juin 2018 à 22h


La planète 2.0 ressemble à la Terre sans sa bêtise et son antipathie. Mais vide de toute vie humaine ! Pour ce, un casting est lancé pour meubler cette planète, sous la supervision d’un « Ressources Humaines » !

Texte et Jeu : Aziz JEBALI

Direction d’acteur : Héla AYED

Direction artistique : Abelhamid BOUCHNAK

Scénographie & lumières : Saber ATROUS

Son et régie plateau : Walid HASSIR

Costumes : Basma DHAOUADI

Production : El Teatro - El Teatro Studio 2017 


Nouvelle Creation théatre tunisien

AKHTA RASSI

06-07 Juin 2018 à 22h

Si Hayder, le personnage principal, est un homme d’affaires. Il vit dans sa villa avec sa femme, Madame Kenza, et leur aide-ménagère, Kawekeb.

Avant que l’arrivée des deux incendiaires ne bouleverse définitivement leurs vies, ils sont avertis par les narrateurs de la pièce, une jeune fille, une enfant, un musicien et un poète. Ces derniers observent et constatent, profèrent des paroles qui alertent de la menace, en arrivent même à sortir de leur rôle de narrateur pour s’adresser directement à Si Hayder afin de l’avertir du danger, en vain…

Adaptation libre de «Monsieur Bonhomme et les incendiaires» de Max Frisch

Dramaturgie et mise en scène : NaoufelAzara

Avec : Abdelkerim Banneni - Hela Ayed - Lobna Mechichi - Med Dali Mansouri - Med Wissem Hamdi


Nouvelle Creation théatre tunisien

AKHTA RASSI

12 Juin 2018 à 22h


Sapiens a 45 000 ans, il commence à sentir les effets du vieillissement. Il habite un appartement dans un quartier de Tunis quand il reçoit une convocation de la justice. Il est accusé d’être à l’origine de la disparition des chasseurs-cueilleurs. Il refuse de se rendre, une foule immense l’encercle...

Texte et Interprétation : IssamAyari

Mise en scène : Walid Ayadi-Scénographie et lumière : Sabri ATROUS

Univers sonore et visuel : MICH - Walid Hassir

Costumes : Besma DHAOUADI-

Vidéo : Ghassen GACEM-

Photos : Med Karim EL AMRI

Directeur de Production : Med Karim EL AMRI

Production : ALKAZ’ART Plus 2016